SPECTACLES     //     SHOWS


L’ÎLE PARADIS QU’ON NE DOIT PAS DIRE


L’écrivain Henry Bauchau (1913-2012) s’écrit à lui-même et destine à ses lecteurs ses réflexions intimes. À partir de ses lettres et de ses journaux rédigés pendant la gestation et l’écriture du roman L’enfant bleu (Actes Sud, 2004) conçu sur une histoire vraie, ce spectacle explore librement les correspondances entre ce qu’on ne sait pas, vit, rêve ou crée quand le quotidien se déchire. Dans l’écho mystérieux des images et des sons, le jeune psychotique Orion dessine à l’hôpital de jour auprès de son « psychothéraprof » les labyrinthes qui le guideront vers la création.     //     The writer Henry Bauchau writes to himself and gives his readers his intimate thoughts. From his letters and diaries written during the gestation and the writing of the novel L’enfant bleu (Actes Sud, 2004) based on a true story, this show explores freely the correspondances between what we don’t know, live, dream or create when everyday life tears. Inside the mysterious echo of images and sounds, the young psychotic Orion draws at the day hospital with his “psychotherateacher” the labyrinths that will lead him towards creation.

*

L’enfant bleu est bien un texte fait pour être lu et peut-être un jour mis en musique.  //  L’enfant bleu is a text meant to be read and perhaps oneday set to music.
Henry Bauchau, Passage de la Bonne-Graine, 1999

musique // music  Pierre-Adrien Charpy
vidéo // video  Isabelle Françaix

textes // texts | Henry Bauchau
encres et dessins // inks and drawings | Lionel D.

récitant // narrator  Vincent Bouchot
soprano // voice  Raphaële Kennedy

ingénieur du son // sound engineer | Franck Rossi

 


DANS LA CHAIR DU SON


Un projet fou dans lequel les sons de la cuisine engendrent la musique. Dans une osmose de gestes, le batteur soliste entraine cuisiniers et musiciens. Ensemble, ils font entrer le public dans la chair du son, entre acoustique et électroacoustique, entre couleurs, saveurs et odeurs. Le concert est la préparation du repas. Le public mange ensuite ce qu’il vient d’entendre.     //     A crazy project in which the sounds of cooking generate the music. In an osmosis of gestures, the soloist drummer leads cooks and musicians. They drive together the audience inside the flesh of sound, between acoustics and electroacoustics, between colors, flavours and smells. The show is the preparation of the dinner. Then, the audience eats what it has just listened to.

conception // conception | Marie-José Ordener
musique // music  Pierre-Adrien Charpy
chef cuisinier // master chef  Emmanuel Perrodin
batterie // drums  Christian Bini
direction // conductor  Vincent Robinot
musiciens et cuisiniers // musicians and cooks | élèves // pupils


EN LUMIÈRE SAUVAGE


Un percussionniste caresse la peau de son tambour ; le danseur caresse celle de sa partenaire. Un musicien s’acharne sur le métal de ses instruments quand la danseuse frappe l’homme qui la poursuit. De la tendresse à la violence, d’un effondrement à une reconstruction, des visages se croisent, se crispent et se sourient, des émotions affleurent, une histoire se raconte entre force et pudeur, en deçà des mots ou au-delà d’eux…     //     A percusionist caresses the skin of his drum ; the dancer caresses the skin of his partner. A musician persecutes the metal of his instruments while the woman beats the man who follows her. From tenderness to violance, from a collapse to a reconstruction, faces meet, wrinkle and smile, emotions appear, a story is told, below or belong words…

musique // music  Pierre-Adrien Charpy & Thierry De Mey
chorégraphie // choreography  Cécile Guye
percussions // percussionists  HOP!trio (Christian Bini, André Groen, Pierre Quiriny)
danseurs // dancers  Compagnie Boutabou (Fabio Bello & Caroline Richaud)

blog du spectacle